FIN de MISSION

19/02/2019 : Ce matin, bien que le chantier de construction de la 132ème maison de charité ne soit pas complétement terminé nous avons organisé une petite cérémonie “pré-inauguratrice” pour le groupe de volontaires de Marseille. Les heureux nouveaux propriétaires ont été très gâtés et nous en remercions vivement et chaleureusement ces jeunes gens et leurs professeurs. Après un repas en commun vînt l’heure des adieux pleins d’émotion à la famille, j’ai pensé à la chanson d’Alain Souchon “Rétines et pupilles, les garçons (et les filles) ont les yeux qui brillent”…


———————————–
Ne manquez pas de visionner notre toute dernière vidéo sur notre orphelinat à 03 km de ce chantier : https://www.facebook.com/onglesenfantsdudragon/posts/2056044677765092
———————————–
Par ailleurs, suite à l’interrogation d’un volontaire sur l’implication de notre ONG dans leur projet je tiens à préciser notre rôle. Légalement, toute action humanitaire au Vietnam doit être menée dans un cadre officiel en partenariat avec une ONG agréée par les autorités vietnamiennes (Ministère des Affaires Etrangères, voire d’autres selon le type de mission) auxquelles nous adressons semestriellement le rapport des actions et les comptes-rendus financiers. Si ce sont bien les volontaires qui financent leur chantier, l’ONG demande en amont de la mission les autorisations de chantier et de séjour auprès du bureau provincial des Affaires Etrangères et fournit un état des volontaires à la police de l’immigration, aux services municipaux et à la police locale ; si le séjour excède 15 jours l’ONG sollicite pour eux des visas “TRAVAIL” ; le visa tourisme n’est légalement pas acceptable pour une mission humanitaire, certaines organisations s’affranchissent de cette règle, ce qui peut avoir pour effet pour le volontaire de mettre fin à sa mission et même être invité à rentrer dans son pays par le prochain avion…