Nous avons été invités par le Ministère du Travail, des invalides et des Affaires Sociales de Hà nội et le Département des Affaires Sociales de la province de Long An. Nous étions attendus en fin de matinée le vendredi 27/11 à l’aéroport “Sân bay quốc tế Nội Bài”, où une voiture nous a emmené jusqu’à l’immense maison d’hôtes du Gouvernement (“Nhà khách vănphòng chính phủ”, 37 Hùng Vương). Après des formalités d’enregistrement un peu longues nous avons pris un très bon repas au restaurant de l’hôtel, puis après-midi libre. 58 délégations provinciales sur 63 étaient attendues soit environ 400 personnes, chaque province présentait 1 à 2 organisations œuvrant dans tout le pays.

 

Samedi 28/11 : Petit déjeuner à 06:00 puis départ pour la visite du mausolée de Hô Chi Minh (Lăng Chủ tịch Hồ Chí Minh), un édifice situé sur la place Ba Dinh où il proclama le 2 septembre 1945 la déclaration de l’indépendance du Vietnam devant 400 000 personnes.

J’ai ensuite rencontré le Ministre (Thứ trưởng) du Travail, des Affaires sociales et des invalides de guerre (Bộ Lao động – Thương binh và Xã hội), Monsieur Lê Tấn Dũng qui avait demandé à me rencontrer sur cette place avant les cérémonies officielles du jour.

Après cela  notre groupe s’est dirigé vers la sortie en suivant un itinéraire strictement obligatoire menant à la maison sur pilotis (nhà sàn) de bác Hồ (Oncle Ho), et l’étang (Ao cá Bác Hồ) où les visiteurs jettent d’un petit pont de la nourriture à des carpes Koï. Après cette visite, temps libre pour tous jusqu’au repas de midi.

A 14 heures toutes les délégations ont embarqué dans une douzaine de bus 45 places pour un regroupement au palais national des congrès du Viêt Nam (Trung Tâm Hội Nghị Quốc Gia Việt Nam) – Phạm Hùng, Mễ Trì, Nam Từ Liêm, Hà Nội. Nous avons traversé la ville escortés par des voitures de police sirènes hurlantes et porte-voix pour dégager la circulation et des policiers à chaque carrefour (impressionnant !).

De nombreuses personnalités étaient présentes, dont plusieurs Ministres, secrétaires d’Etat, divers organismes officiels, nous avons écouté plusieurs discours et témoignages sur l’aide humanitaire. L’un 2 fût plus particulièrement émouvant quand un groupe de jeunes orphelins devenus adultes est venu témoigner de son affection pour l’homme qui les avait recueillis et élevés, j’ai vu beaucoup de paupières humides… (son orphelinat compte maintenant 290 enfants…)

Après avoir bien examiné la salle, j’ai réalisé que j’étais le seul occidental dans cette immense salle de 1.000 personnes, j’ai alors ressenti une véritable sensation d’appartenance à ce pays qui faisait honneur à notre travail, sentiment aussi de bien représenter la France sur le sol d’un pays étranger…

Le soir nous nous sommes retrouvés pour partager un très amical repas, des Ministres, des députés, le Directeur de MOLISA… Retour ce dimanche à Saigon.