Réflexion personnelle sur les conséquences prévisibles du COVID-19 sur notre ONG…
Tout comme les gouvernements nous subissons de plein fouet les conséquences économiques de cette pandémie. Il est évident que pour atteindre leurs objectifs les entreprises (donc une partie importante de nos donateurs) vont devoir gérer l’impact économique de cette “crise” qui continuera probablement de perdurer.
Avant de démarrer l’activité “orphelinat Phoenix” j’avais constitué une réserve de trésorerie correspondant à 02 années de frais de fonctionnement (compte-tenu de la réalisation complète des travaux de construction qui sont maintenant achevés).
Mais, sans vouloir être de mauvais augure, la situation que nous vivons a éveillé une grande inquiétude sur notre capacité financière à remplir la mission dans un futur proche… Inquiétude renforcée par le fait que la France n’a ni la culture ni la vigueur de la philanthropie privée à l’américaine ou anglosaxonne, même si nous avons la chance d’avoir le soutien de quelques fondations et associations, mais encore trop peu de particuliers. Il semblerait que ce soit les conséquences de la politique d’Etat providence de notre pays et aussi d’une tradition administrative française qui entretient depuis toujours une certaine méfiance vis-à-vis de l’action des fondations et des associations.
—————
Pour Résumer il faut “Agir !” et suivre la Règle des “3 R”… Nous avons besoin de votre aide pour “Riposter, Rebondir et Reconstruire” un monde pour nos orphelins et enfants abandonnés ainsi que pour les plus démunis.
—————-
“Nous pouvons compter sur vous ?”
Tout don, peut faire la différence pour un enfant dont la santé, la sécurité ou les droits sont menacés.
Grâce à votre soutien, “Les Enfants Du Dragon” mettront tout en œuvre pour veiller à ce que les enfants et leurs familles obtiennent l’aide dont ils ont besoin.
—————
Un cas concret : Beaucoup d’entre vous ont suivi le parcours du petit Ké vinh, hospitalité à 3 reprises pour une durée cumulée à ce jour d’un peu plus de 3 mois. Au Vietnam, ce sont les familles qui prennent soin de leurs malades, nous avons affecté une nounou à son chevet 24/24 sur une base moyenne de 25€/jour, grâce à notre assurance nous n’avons payé “que” 40% des frais d’hospitalisation + la nourriture et la pharmacie, soit un coût d’environ 2.500€ pour prendre soin de cet enfant…
A ce propos je renouvelle mes remerciements à tous ceux qui l’ont soutenu de quelque manière que ce soit.
Marc