Chers amis, membres, parrains et marraines, donateurs et sympathisants,

Tout le monde va bien ! Je tiens tout d’abord à vous rassurer quant à l’état de santé des enfants à l’orphelinat ainsi que du personnel dans cette période d’épidémie mondiale de Covid-19.
Aucun ne présente de symptôme et continue de se conformer aux visites médicales de rigueur. *Les autorités locales vietnamiennes* s’informent et contrôlent régulièrement la situation de notre établissement et s’inquiètent de nos besoins éventuels.

Nous avons appliqué très tôt certains gestes barrières déjà avant cette crise dans le cadre des mesures d’hygiène élémentaires, des mesures plus draconiennes que celles recommandées par les autorités locales (ex : pas de visites extérieures au contact des enfants). C’est en partie ce qui nous a valu une très bonne évaluation lors de l’inspection des autorités, nous nous engageons donc à continuer nos efforts pour rester un exemple dans notre domaine.

Je tiens ainsi donc à saluer le professionnalisme et les efforts de nos équipes, mobilisées dans les tâches quotidiennes, les applications des gestes barrières ainsi que les missions ponctuelles d’accompagnement et de soins particulier des bébés qui doivent être hospitalisés. Tout cela en plus de leurs difficultés personnelles pour s’organiser, comme d’assurer une garde de leurs enfants depuis mi-janvier sans scolarisation. Un grand MERCI ! Chez nous, pas de télétravail possible, mais un engagement sur le terrain sans faille pour le confort et le bien-être des enfants. La vie continue et l’accueil de nouveaux bébés aussi car la détresse sociale est toujours présente et risque d’augmenter encore.

Par ailleurs, depuis 2018, les dons sont en baisse (la suppression de l’ISF y a été pour une part responsable) et la période plus que morose que nous vivons en 2020 va sans aucun doute occasionner une augmentation de cette chute et entraîner les associations dans une crise très grave…
Prévoyance et responsabilité me guide depuis l’élaboration jusqu’à la mise en œuvre du projet, mais j’ai aujourd’hui une très forte inquiétude pour l’avenir (“Si vous ne pensez pas à l’avenir, vous ne pouvez pas en avoir un.”).
La prévoyance fût de m’assurer du respect du niveau de garantie minimal, en l’occurrence 2 années de budget de fonctionnement pour prendre soin d’une vingtaine d’enfants en bas âge avec tous les imprévus attachés à cette responsabilité (env. 100.000€/2 ans).

Cette façon de gérer qui a parfois soulevé critiques et désapprobation prend aujourd’hui tout son sens…
“L’habituel défaut de l’homme est de ne pas prévoir l’orage par beau temps”.

Au vu de la situation aussi exceptionnelle qu’imprévue, il n’est pas besoin d’être devin pour savoir que cette année sera très pauvre en dons (ainsi qu’en missions de volontaires) et que l’année suivante (sauf nouvel imprévu) sera consacrée par les entreprises et fonds de dotation à se refaire une trésorerie et prioriser les projets, pendant ce temps nous aurons consommé notre réserve de 02 années de budget…

C’est pourquoi tout soutien individuel, moral, en nature ou en trésorerie est plus que jamais nécessaire.

Restez chez vous ! Protégez-vous bien et prenez soin de vous.
———–
Merci de votre compréhension et de votre aide : https://lesenfantsdudragon.com/nous-aider/don/