Après trois ans d’activité professionnelle, deux jeunes ingénieurs ont décidé de faire une pause d’un an dans leur carrière afin de faire un tour du monde  (environ 17 pays visités) et de donner de leur temps au profit des plus démunis. Initialement nous avons contacté la fondation de leur grande entreprise qui n’avait malheureusement pas pu répondre favorablement à la demande de soutien de projet que nous leur avions soumise. Toutefois leur employeur n’a pas hésité à leur financer ce chantier. Nous lui adressons nos plus vifs et chaleureux remerciements.

C’est ainsi que venant de Chine ces deux volontaires sont arrivés début janvier 2011 pour commencer leur “mission humanitaire” dans le petit village de Bô-Na, province de Sóc Trăng. Ils ont pu faire connaissance de Thérèse et de sa fille Carole venues visiter la ferme de spiruline proche de ce site et ont souhaité participer aux travaux de construction. De jeunes étudiantes francophones du lycée Châu Văn Liêm de Cần Thơ ont apporté leur aide pour la traduction sur le chantier. Une bien belle équipe soudée autour d’un projet devenu commun et ravie de partager ce moment de vie avec cette famille de trois enfants (grand-père malade à charge) et la sympathique population environnante.

Une deuxième maison a été construite dans la province de Soc Trang pour Mme Thi Thang Nguyen, une veuve de 55 ans et mère de deux enfants (14 et 21 ans). Elle est très heureuse d’avoir un vrai toit, parce que pendant la saison des pluies, l’eau est venue à travers le toit. Mme Thi Thang vit de petits boulots, parmi lesquels de couture pour les voisins.