Bonjour à tous,

Une bonne nouvelle !

Hier à 19:00 l’hôpital de Cần Giuộc nous a appelé pour nous demander de venir au plus tôt pour nous confier “notre” 1er bébé né hier dans la rue…

Une personne a vu la mère en train d’accoucher dans la rue, elle lui a proposé de l’emmener à l’hôpital par mesure de sécurité et d’hygiène et a déclaré l’abandonner.

Ce matin, tout notre personnel féminin : Liên, Tham,Thao et Lan sont allées chercher le nourrisson de 3,100kg et remplir les formalités administratives en présence du vice-pdt du Comité Populaire, l’officier d’état civil du ministère du traval et des affaires sociales, le président de ‘association des agriculteurs (?), un officier de justice, un officier de police et le chef du hameau de Phước Thuận.

Bébé a ensuite rejoint l’orphelinat “LEDD”…

Son prénom vietnamien sera choisi au 30ème jour, dans l’attente nous lui avons donné le prénom “Marc” (puisque né le 25 Avril), ce nom sera celui employé à la maison. Cette manière de faire permet de mettre une distance avec le milieu extérieur qui peut être hostile.  Dans la tradition, cette double dénomination sert à tromper les mauvais esprits qui pourraient, en passant par-là, emporter l’enfant encore fragile en entendant son beau prénom.
Ce matin, par ignorance, j’ai commis une “petite” maladresse” en disant qu’il était beau (Đẹp Trai), on ne doit pas dire cela, au contraire s’exclamer de façon assez négative « Mais qu’il est vilain (xấu) ce petit Marc ! » ; de cette façon, les mauvais esprits n’auront pas envie de faire de mal au bébé.

La célébration du 1er mois de l’enfant est une tradition très importante au Vietnam, je vous raconterai…  Nous attendons pour les prochains jours 2 autres enfants…

Bonne journée, Marc (très heureux)